L’urbanisme qui inspire les francophonies

À propos...

L’Association Internationale des Maires Francophones (AIMF) est à l’initiative du programme Urbanisme en Francophonie, lancé en partenariat avec l’Association pour la Promotion de l’Enseignement et de l’Aménagement en Urbanisme (APERAU). C’est un projet collectif destiné à penser l’urbanisation par le prisme des valeurs francophones et des choix d’aménagements qui en découlent et qui promeut une vision de la ville et de l’avenir préservant la cohésion sociale, le droit à la ville pour toutes et tous dans le respect des droits de chacun. Ainsi, l’urbanisme se meut en outil propice à la création d’un cadre culturel inclusif et à l’épanouissement des valeurs francophones. 

À la une

Parmi les changements les plus présents aujourd’hui, deux impactent fortement le rôle des jeunes professionnels de la fabrique urbaine dans la cité : la place accorder aux habitants (présents et futurs) mais aussi plus largement au vivant (espaces naturels, biodiversité) non seulement dans l’utilisation des aménagements, mais aussi dans la conception.
Dans la newsletter n°168 de dixit.net (agence de conseil et de recherche urbaine), Camille Tabart (étudiante en M2 Urbanisme et Aménagement Action locale et Projet de Territoire (APTER) à l'Université de Toulouse Jean Jaurès), nous rappelle que le secteur du bâtiment est le second secteur émetteur de gaz à effet de serre en France. La recherche de nouveaux matériaux moins gourmands en CO2 constitue une réponse pour réduire la facture carbone du secteur.

Autres ressources

Aménager la ville productive
Le nouveau paysage des acteurs de la ville
Défis urbains en Mauritanie : urbanisation rapide et adaptation au changement climatique
Faire de l’économie circulaire une réalité des villes : c’est d’abord une affaire d’urbanisme

Partagez, participez