À propos...

Porté par Villers-Cotterets, des ateliers, des écoles d’urbanismes et d’autres partenaires privés ou publics comme l’AIMF, Urbanisme en Francophonie est un projet collectif destiné à penser l’urbanisation par le prisme des valeurs francophones et des choix d’aménagements qui en découlent. Un projet qui promeut une vision de la ville et de l’avenir préservant la cohésion sociale, le droit à la ville pour tous et le respect des droits de chacun. Ainsi, l’urbanisme se meut en outil propice à la création d’un cadre culturel inclusif et à l’épanouissement des valeurs francophones.

À la une

Dr Beaugrain DOUMONGUE (Socioingénieur et Président de Construire pour Demain), partage son point de vue sur le sujet dans une tribune, parue le 19 février 2024, dans le bimensuel togolais, Imagine Demain : "Le logement est un sujet qui à l'image d'une voie lactée, poussiéreuse d'étoiles, entraine dans son sillage des enjeux multiples qui questionnent l'humain dans son environnement, les questions foncières, l'écosystème de la construction, les failles régaliennes, etc..., toutes choses qui en font un défi systémique en Afrique. D'où l'importance de mobiliser en réponse des outils non moins systémiques. L'enjeu systémique du logement sur le continent est poussiéreux de défis socioéconomiques dont l'entrelacement brouille l'appréhension multisectorielle de ce sujet complexe".
Carlos Moreno (Directeur scientifique de la Chaire ''Entrepreneuriat Territoire Innovation'', à l'IAE Paris-Sorbonne Business School et Professeur à l'IAA, International Academy of Architecture) nous explique que : "Le concept de la « ville du quart d’heure » est né d’un travail de recherche cherchant à comprendre le rapport entre le temps et la ville urbaine et territoriale, à travers la convergence de trois courants : le chrono-urbanisme, rapport du temps par rapport à la vie dans la ville, la chronotopie, la manière d’utiliser un lieu de manière polyvalente en fonction du moment et la topophilie, le récit autour du lieu dans lequel on vit".

Autres ressources

Pour des espaces publics méditerranéens accueillants, résistants et résilients à Marseille
Évaluation des risques environnementaux et sanitaires liés à la gestion des déchets dans la commune de Sèmè-Podji (Bénin)
Comment les formes urbaines influencent les interactions et les comportements des usagers ?
La formation sur « L’aménagement du territoire à faible impact climatique » fait la tournée du Québec !

Partagez, participez