Différentes vues de Cotonou de 1930 à 1939

Qu’est-ce qu’une ville ? Si l’on se réfère à l’idée qu’il s’agit de lieux d’une certaine densité, Cotonou, de 1930 à 1939, n’en présente pas encore toutes les caractéristiques : faible densité, arbres hauts, larges avenues, bâtiments à un ou deux étages… Et pourtant, tout va se construire pas à pas pour conduire à la ville dense que nous connaissons aujourd’hui. 

Dakar, de 1951 à 1955 : Bâtir pour l’avenir ?

Les deux extraits, diffusés en 1951 et 1955, montrent Dakar, composée de 320 000 habitants en 1955 (contre 1,146 million en 2013), une ville en pleine transformation où se construisent des bâtiments de 10 à 12 étages et où poussent, tels des champignons, des villas et des pavillons aux formes simples (bulles ou parallélépipèdes), en ciment. Quelle leçon commune comprendre de la part de modernité nichée dans la tradition ?

Tananarive : le grand marché du vendredi en 1952

Cet extrait de l’Institut National de l’Audiovisuel (INA) ne présente aucun commentaire audible. Il s’en dégage une appréhension d’autant plus saisissante de quelques scènes de vie quotidienne dans l’espace public. En arrière-plan, on peut voir les bâtiments administratifs, des logements et les rues, dans une diversité de formes et de couleurs.

Actualité sur Djibouti en 1954

Ce reportage de l’INA sur Djibouti fait inventaire des grandes transformations qui ont touché cette corne orientale de l’Afrique après la Seconde Guerre mondiale et a pour principal thème la conception urbaine aérée.

Les transformations d’Alger en 1953

Cet extrait de l’Institut National de l’Audiovisuel (INA) sur Alger présente les signaux caractéristiques d’une époque et ses effets sur l’urbanisation. La croissance démographique et l’extension urbaine se traduisent par le choix d’un urbanisme moderne, fait de grands ensembles et de larges avenues.

L’habitat ouvrier au Maroc en 1953

Cet extrait de film de l’INA présente les opérations d’urbanisation qui se sont déroulées simultanément dans plusieurs villes marocaines : Casablanca, Rabat et Fédala. Les images, tout comme le commentaire, insistent sur différents aspects du programme qui tend à imposer l’idée d’une ville nouvelle moderne et salubre.

Le chantier de construction et d’extension de la ville de Tunis en 1945

Tourné en 1945, cet extrait de film de l’INA, au ton suranné, présente le chantier de construction et d’extension de la ville de Tunis mené sous l’égide du résident Général. Il montre les ouvriers en action et les techniques utilisées tandis que le commentaire revient sur les objectifs et les intentions du programme.