Grand Ouaga : un pas de géant dans la maîtrise de ses données urbaines

Grâce à un gigantesque travail abattu par le Département Prospective, Planification et Études (DPPE) de la mairie de Ouagadougou, à travers les projets d’appui aux systèmes d’informations urbaines (PASIU) et d’appui à la gouvernance et à la croissance métropolitaine du Grand Ouaga (PAGO) co-financés par la Commune de Ouagadougou et l’Union Européenne (UE), la maîtrise et la disponibilité de la donnée urbaine de cette ville est améliorée.

Explorer avant de planifier, la prospective stratégique au service de la transition des territoires

Dans le cadre du n°430 « Prospective : au défi des utopies et du réel » de la revue Urbanisme, Hiba DEBOUK, Directrice déléguée à la direction territoires d’AREP, présente en exclusivité les études prospectives « Luxembourg in Transition » et « Grand Annecy – Agglomération Archipel ». Menées par AREP, elles constituent des exemples du déploiement de la prospective au service de la transition écologique des territoires.

Villes nouvelles, villes politiques : le cas de Diamniadio

La construction de villes nouvelles sur le continent africain est en vogue. Des pôles urbains multifonctionnels en passant par les écoquartiers, les images qui accompagnent l’annonce de ces projets promeuvent un futur urbain africain basé sur la modernité et la technologie. Voici le thème de l’étude menée par l’Institut français des relations internationales (Ifri).

Abomey : l’étude des étudiants de l’école d’urbanisme de Paris

A la demande de l’ AFD et de l’ANPT Bénin, les étudiant.es du Master Urbanisme et expertise internationale, parcours Villes des Suds, de l’École d’Urbanisme de Paris ont travaillé sur l’intégration urbaine, sociale et économique du MuRAD et sur un possible effet Bilbao.

Mythe ou réalité, des quartiers sans voitures

L’Institut de Développement Urbain (IDU) du Québec organise, en partenariat avec l’Observatoire Ivanhoé Cambridge, une conférence sur les quartiers sans automobiles qui se tient le 25 novembre, de 12h00 à 13h30 (17h-18h30 UTC), à l’Édifice Jacques-Parizeau à Montréal.

Quels centres-villes à l’horizon 2040 ?

Le télétravail, la dématérialisation des services bancaire et publics ou l’e-commerce ont considérablement bouleversé l’attractivité naturelle et traditionnelle du centre-ville qui ne constitue plus un lieu de passage obligé. Il revient désormais aux collectivités d’attirer des visiteurs et de leur donner envie de revenir.