📕 REDIRECTION URBAINE – Sur les chantiers de l’adaptation de nos territoires

C’est un moment un peu particulier pour Sylvain Grisot, urbaniste et fondateur de dixit.net (agence de conseil et de recherche urbaine). L’aboutissement d’années d’enquêtes au cœur de la fabrique de la ville et de quelques mois d’écriture. Pour aider au lancement, début janvier, de son prochain ouvrage aux éditions Apogée : “REDIRECTION URBAINE – Sur les chantiers de l’adaptation de nos territoires”, vous pouvez le précommander dès maintenant, pour le recevoir lors de sa sortie en librairies en janvier 2024. C’est une aide précieuse pour le projet éditorial, et une excellente rampe de lancement pour le livre.

François Schuiten, dessinateur de bande dessinée et scénographe belge

Le rapport de François Schuiten, auteur de bande dessinée, illustrateur et scénographe belge, à la Francophonie est double car il vient d’un pays, la Belgique, où l’on parle français et flamand. Le français est la langue dans laquelle il pense et il dessine mais ses racines sont profondément flamandes. Il ressent une familiarité dans les villes francophones tout en étant attaché au plurilinguisme qui s’y trouve. Depuis 1980, il travaille avec le scénariste Benoît Peeters à la série “Les Cités Obscures”. Il pense d’ailleurs que les villes ont un côté mystérieux et invisible et c’est ce qui leur a donner envie de raconter des histoires. Pour lui, les villes de demain ou les utopies urbaines, ne seront plus aussi radicales, en réalité elles seront plus complexes et variées et seront sans doute plus difficiles à dessiner.

François Schuiten, dessinateur de bande dessinée et scénographe belge

Le rapport de François Schuiten, auteur de bande dessinée, illustrateur et scénographe belge, à la Francophonie est double car il vient d’un pays, la Belgique, où l’on parle français et flamand. Le français est la langue dans laquelle il pense et il dessine mais ses racines sont profondément flamandes. Il ressent une familiarité dans les villes francophones tout en étant attaché au plurilinguisme qui s’y trouve. Depuis 1980, il travaille avec le scénariste Benoît Peeters à la série “Les Cités Obscures”. Il pense d’ailleurs que les villes ont un côté mystérieux et invisible et c’est ce qui leur a donner envie de raconter des histoires. Pour lui, les villes de demain ou les utopies urbaines, ne seront plus aussi radicales, en réalité elles seront plus complexes et variées et seront sans doute plus difficiles à dessiner.

Webinaire 10 : Sobriété foncière et décarbonation : Comment faire ?

Comment les villes font face à la pénurie de foncier dans un contexte de zéro artificialisation des sols et de création de puits de carbone ? Ce premier webinaire de la table ronde sur “La ville résiliente face au changement climatique”, intitulé “Sobriété foncière et décarbonation : comment faire ?”, aborde la question des villes post-carbone face à la pénurie de foncier dans un contexte de recherche de sobriété foncière, de zéro artificialisation des sols et de création de puits de carbone.

Table ronde – La ville résiliente face au changement climatique

Comment rénover et revitaliser les villes en prenant en compte la rareté des ressources de la planète (foncier, matériaux, eau) à l’heure de l’innovation architecturale et urbaine ? Pour nourrir la réflexion et l’action des autorités locales, l’Association Internationale des Maires Francophones lance en partenariat avec l’Institut Louis Bachelier et l’École d’Urbanisme de Paris, une série de trois webinaires dédiés à la ville résiliente face au changement climatique.

Bruxelles : le multiculturalisme sous l’angle du cinéma

🇧🇪 Cet extrait de film documentaire de création met en avant le multiculturalisme de Bruxelles. Portrait d’une ville composite et cosmopolite, “Une pincée de plumes”, produit par Acrobates films en 2000, est la découverte très subjective de la capitale belge, au travers de ses richesses cachées… C’est aussi une promenade intérieure, une balade dans la ville.

Bruxelles : la place de la nature en ville par le prisme du cinéma

Cet extrait de film documentaire de création met en avant la place de la nature en ville à Bruxelles. Portrait d’une ville composite et cosmopolite, qui abrite des formes de natures inattendues, “Une pincée de plumes”, produit par Acrobates films en 2000, est la découverte très subjective de la capitale belge, au travers de ses richesses cachées… C’est aussi une promenade intérieure, une balade dans la ville.

Bruxelles : la place de la nature en ville par le prisme du cinéma

Cet extrait de film documentaire de création met en avant la place de la nature en ville à Bruxelles. Portrait d’une ville composite et cosmopolite, qui abrite des formes de natures inattendues, “Une pincée de plumes”, produit par Acrobates films en 2000, est la découverte très subjective de la capitale belge, au travers de ses richesses cachées… C’est aussi une promenade intérieure, une balade dans la ville.

Patrick Boucheron, historien français

Pour Patrick Boucheron, la francophonie est une histoire plus grande que celle de la France métropolitaine. Il reconnaît dans les espaces francophones une urbanité spécifique. Il distingue d’ailleurs deux manières de penser la ville en matière de patrimoine, homogène ou hybride, projection ou inter fécondation des modèles architecturaux. La francophonie porte, selon lui, la question suivante : Comment faire récit de la diversité, au lieu de penser la mondialité des villes sous le regard de la globalisation ?