Bernard Reichen, architecte-urbaniste

Dans ce riche entretien que nous a octroyé Bernard Reichen, architecte-urbaniste, le 06 juillet 2023, il conclut en nous disant : “Le problème qu’en vous pensez, c’est de penser aux choses auxquelles vous ne pensez pas puisque les autres vous y avez déjà pensé. L’urbanisme c’est l’exploitation des effets secondaires positifs qu’on n’arrive pas toujours à préméditer”.

Webinaire 15 : L’informel : laboratoire de l’urbain ?

Dans ce troisième webinaire, nous abordons le caractère expérimental de l’informel. Il est entrepris par des citoyens qui se veulent responsables, qui réalisent qu’il faut ralentir les flux et les rythmes de production de la ville, et mieux évaluer les décisions pour créer les conditions d’un management urbain plus durable.

Panel : “Sport et développement urbain”

Dans le cadre du congrès 2023 de l’Association Internationale des Maires Francophones (AIMF) qui s’est tenu à Cotonou  du 11 au 14 octobre, un colloque sur “L’art et les cultures urbaines, enjeux et facteurs de développement et de paix” a été organisé le 12 octobre 2023. Les réflexions et discussions du colloque se sont inscrites au travers de 4 panels différents dont celui que nous traitons ici sur : “Sport et développement urbain”.

🇨🇭 Grand Genève : visions transfrontalières

Dans le newsletter n°147,  Sylvain Grisot, urbaniste et fondateur de dixit.net (agence de conseil et de recherche urbaine) nous explique que : “Le besoin de structurer le territoire du Grand Genève ne date pas d’hier et que la collaboration transfrontalière a abouti à un projet d’agglomération au milieu des années 2000. Au vu de l’ampleur des enjeux de transition, c’est un renouvellement complet de la stratégie qui s’engage, avec comme donnée d’entrée l’arrivée attendue de 300 à 400 000 habitantes et habitants en plus d’ici 2050. Le Grand Genève est un territoire soumis à une pression plus intense que d’autres, mais les questions qu’il se pose aujourd’hui vont donner le vertige à beaucoup d’autres”.

Hackathon : Rythmes, Sécurité et vie urbaine

Le Laboratoire de Sociologie Urbaine (LaSUR-EPFL) et l’Institut Suisse de Sécurité Urbaine et Événementielle (iSSUE) lancent l’ouverture d’un CAS (Certificate of Advanced Studies) en Rythmes, Sécurité et vie urbaine que sera proposé à l’EPFL à partir du printemps 2024. Afin de lancer le projet et construire une communauté d’intérêt autour de ces questions, ils invitent à participer à un Hackathon qui se déroulera le 16 septembre 2023 à l’École Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL), au cours duquel il s’agira d’explorer les enjeux actuels de la sécurité urbaine et les outils de compréhension, d’analyse et de gestion des villes contemporaines.

Webinaire 12 : L’eau, ressource rare, comment la valoriser ?

Le 3e webinaire du cycle “La ville résiliente face au changement climatique” pose la question suivante : L’eau, ressource rare, comment la valoriser ? Ou comment les villes gèrent la ressource de l’eau dans les projets d’aménagement ?

Webinaire 11 : Comment construire autrement ?

Comment les villes font face à la pénurie des matériaux de construction et à l’économie circulaire “Comment construire autrement”, et contribuer à la résilience de la ville face aux enjeux du réchauffement climatique, de la décarbonation des logements et des espaces bâtis et plus globalement de la transition écologique des villes ? Tel est le sujet de ce deuxième webinaire consacré à la raréfaction des matériaux de construction et aux enjeux de construire autrement dans un contexte où la production de matériaux résidentiels et tertiaires consomme en moyenne 50 % de l’énergie et un quart des émissions de gaz à effet de serre dans la plupart des pays.

Webinaire 9 : La rue, un espace à partager ?

Ce troisième webinaire pose la question suivante : “La rue, un espace à partager ?”. La rue est sans conteste le théâtre à la fois des pratiques les plus libres et des conditions d’occupation les plus contraignantes. Vouée à la circulation et à la connexion avec les espaces privés, elle accueille tous les habitants, sans guère de possibilités d’écarter spontanément certains usages ou certains publics. La rue participe ainsi d’une occupation de l’espace mais peut connaître en retour des conflits entre les usages, notamment entre les automobilistes et les autres. Nous verrons ici, comment les villes peuvent-elles agir afin de favoriser cette mixité, soit en permettant une plus grande variété d’usages et de temporalités, soit en imaginant de nouveaux espaces dédiés ?

Genève : des micro-oasis pour se rafraîchir en ville durant l’été

Du 15 juin à la mi-septembre 2023, cinq structures de mobilier urbain “micro-oasis” sont installées dans la ville de Genève. Elles offrent des haltes de fraîcheur dans l’espace public pour les personnes sensibles à la chaleur. Ce mobilier est constitué d’un banc ombragé, agrémenté de végétation et d’un dispositif de brumisation. Ce projet pilote teste des solutions pratiques pour adapter la ville au réchauffement climatique.