La ville du quart d’heure : l’arc-en-ciel de la proximité heureuse

Carlos Moreno (Directeur scientifique de la Chaire ”Entrepreneuriat Territoire Innovation”, à l’IAE Paris-Sorbonne Business School et Professeur à l’IAA, International Academy of Architecture) nous explique que : “Le concept de la « ville du quart d’heure » est né d’un travail de recherche cherchant à comprendre le rapport entre le temps et la ville urbaine et territoriale, à travers la convergence de trois courants : le chrono-urbanisme, rapport du temps par rapport à la vie dans la ville, la chronotopie, la manière d’utiliser un lieu de manière polyvalente en fonction du moment et la topophilie, le récit autour du lieu dans lequel on vit”.

Pour des espaces publics méditerranéens accueillants, résistants et résilients à Marseille

Marseille est une grande capitale de la Méditerranée. Cette mer en partage fait de la ville un carrefour des peuples et des civilisations qui s’est construit en balcon sur le monde. Dans son espace urbain construit au gré des siècles et des strates successives de population, la cité a construit son histoire multimillénaire sur une tradition de partage et de fraternité. C’est dans le droit sillon de cette histoire commune que Marseille repense aujourd’hui son espace public pour le rendre plus perméable aux usages d’un siècle qui amène son lot d’évolutions dans la conception de notre vie partagée.

Comment les formes urbaines influencent les interactions et les comportements des usagers ?

C’est la question qu’analyse l’agence lyonnaise de psychologie & modes de vie Nunaat. Fondée par deux psychologues sociales, Maéva Bigot et Aura Hernández, elle accompagne les acteurs de la fabrique urbaine pour comprendre les impacts que peut avoir un projet d’aménagement urbain sur son environnement humain. Découvrez l’entretien d’LDV Studio Urbain sur Demain la Ville, le blog by Bouygues Immobilier.

⛽ Paysages post-carbone

Dans la newsletter n°159, Sylvain Grisot, urbaniste et fondateur de dixit.net (agence de conseil et de recherche urbaine) nous présente l’exposition permanente “Énergies Légeres : usages, architectures, paysages”, présentée du 09 novembre 2023 au 17 mars 2024 au Pavillon de l’Arsenal, sous la direction de Raphaël Ménard, architecte, ingénieur, docteur en architecture avec Jean Souviron, architecte, ingénieur, docteur en art de bâtir et urbanisme.

Palmarès des jeunes urbanistes 2024

Le Palmarès des jeunes urbanistes est un prix décerné en France par le Ministère de la Transition Écologique et de la Cohésion des Territoires, en charge de l’urbanisme, destiné à soutenir les jeunes générations de praticiens qui exercent dans le champ de l’urbanisme au sens large, en mettant en avant les nouveaux talents et de nouveaux modes de faire. L’appel à candidature pour la 10ème édition du Palmarès des jeunes urbanistes est lancé. La date limite de dépôt des dossiers est fixée au 1er mars 2024. 

Conférence : “Réinvestir l’Immobilier Résilient”

La Chaire Économie de la Transition Écologique Urbaine (Immobilier, Logement, Architecture, Aménagement) de l’Institut Louis Bachelier, organise sa première conférence « Réinvestir l’Immobilier Résilient » le mercredi 6 mars 2024, de 16h30 à 19h30 au Collège de France. Cette conférence novatrice offrira une plateforme de réflexion croisée entre les différentes parties prenantes. Elle éclairera les défis et les opportunités liés à la construction et rénovation d’un immobilier résilient pour un avenir durable.

Croiser les regards sur les villes du Nord et du Sud sur la fabrique urbaine

Isabelle BARAUD-SERFATY (Fondatrice d’ibicity, agence de conseil en économie urbaine) cite : “Assurément les dynamiques urbaines ne sont pas les mêmes dans les villes du Nord et les villes du Sud. Assurément aussi, les « imaginaires urbains » ne sont pas les mêmes des deux côtés de la Méditerranée. Mais il est certain que croiser les approches est enrichissant, qu’il s’agisse de faire de la prospective urbaine, mais aussi, pour faire de l’aménagement opérationnel”.

Eurométropole : le plus grand chantier de rénovation urbaine

Lancés en 2020, les travaux de requalification du quartier des Écrivains, entre Schiltigheim et Bischheim, dureront dix ans. L’objectif de l’Eurométropole et de l’État est de proposer un cadre de vie meilleur dans ce quartier prioritaire de l’ouest de la collectivité an misant sur la reconstruction de la ville sur la ville.

Le marché de l’immobilier peut-il repartir en 2024 ?

C’est à cette question que répond l’économiste Ingrid Nappi (professeure à l’École des Ponts et directrice de recherches à l’Institut Louis Bachelier) avec Yann Jéhanno, dans la matinale de France Inter. Elle a, par ailleurs, rédigé une tribune “Il nous faut rénover et amplifier le parc de logements existants”, dans Le Dauphiné libéré (journal quotidien de la presse écrite française régionale).